À PROPOS

Historique

Tennestrie est une école de tennis fondée en 1988 par M. François Lefebvre. Celui-ci est diplômé en éducation physique de l’Université de Sherbrooke et est également entraîneur III du programme national des entraîneurs canadiens. La fondation de l’école repose sur sa méthode unique de découverte guidée dans un cadre de tennis évolutif. Cette méthodologie permet ainsi à l’élève de trouver lui-même les solutions technico/tactiques dans un cadre progressif quant au type de balles et la taille du terrain utilisé. Depuis maintenant 32 ans, cette méthode a fait ses preuves puisqu’elle a contribué pendant 6 ans à établir les bases du jeu de Frédéric Niemeyer, devenu en 2000 le meilleur joueur de tennis au pays. En 1993, M. Pierre Ouzilleau, entraîneur III, s’est joint à l’équipe des entraîneurs à temps plein comme directeur du développement des juniors et des adultes. Il a aussi contribué à améliorer le cadre du tennis évolutif.

Mission de l’École Tennestrie

L’École Tennestrie a  pour objectif de développer le tennis sur l’ensemble du territoire estrien. Tennestrie a pour mission de rendre notre sport le plus accessible possible à l'ensemble de la population et de permettre à l’apprenant de maximiser son plaisir au jeu. Que ce soit pour le joueur occasionnel ou pour celui qui veut atteindre le circuit professionnel, nous espérons que les amateurs de ce sport deviennent de plus en plus nombreux pour ainsi devenir l’un des pôles importants du rayonnement du tennis canadien.

Réalisations

En 1991, Tennestrie a développé un projet Sport-Études avec l’appui de Mme Lise Rouillard, alors directrice de l’école  secondaire Le Triolet. Ce programme amène le meilleur joueur de la Pologne (Marcel Mizerski) à joindre le programme.
Entre 1989 et 2015, l’école est en charge de la gestion des clubs suivants :
  • Le Club de Tennis et Voiles du Lac
  • Le Club Hermitage
  • Le Club de North Hatley
  • Le Club de Knowlton
  • Le Club du Mont-Bellevue par le biais du CTS
Entre 1996 et 2005, l’école contribue à aider les joueurs suivants à obtenir une bourse d’études dans la prestigieuse ligue NCCA division I  des USA
  • Mark Pellerin
  • Jimmy Allen
  • Catherine Allen
  • Isabelle Soucy
  • Célina Grondin
  • Marc Brézina
  • Marceli Miserski  numéro 1 en Pologne 
  • Frédéric Niemeyer 134e au monde et 1er au Québec et au Canada

De 1991 à 2005, l’école organise les Championnats québécois 18 ans et moins. En 2000, ce tournoi recevra,  lors du Gala de la Fédération québécoise de Tennis, le prix du tournoi de l'année au Québec.

En 2006, Tennestrie élabore un devis technique pour un centre de développement sur le site du CRRF dans le cadre de l’obtention des Jeux du Canada de 2013. Ce projet sera d’ailleurs présenté au comité du sport de la ville de Sherbrooke. Ce projet verra le jour à l'été 2012.

Entre 1997 et 2008, Tennis Canada demande à l’école Tennestrie de s'associer afin de veiller à l’organisation de huit tournois internationaux du circuit professionnel à Sherbrooke.

En 2008, en concertation avec le CTS, Tennestrie élabore le devis technique pour le premier centre de tennis évolutif au Canada. Développé sur le site du Séminaire Salésien, le projet verra le jour au printemps de 2009.

En 2008, le Club de tennis de Sherbrooke demande à l‘École Tennestrie de participer à l’élaboration d’un mémoire sur l’état de la situation des terrains de tennis pour aider la ville à élaborer son plan directeur des infrastructures tennistiques pour les 10 prochaines années.

En 2010, Tennestrie et le CTS octroie au CRRF l'héritage du Futures Banque Nationale pour aider a la réfection de 5 courts intérieurs. Ce trois mille dollars sera la première aide que le CRRF recevra pour amorcer le projet.

En 2012, deux jeunes de l'école se qualifient pour le championnat québécois des moins de 14 ans et des moins de 16 ans. Il s'agit d'Aleksa Vladicic et de Vincent Lefebvre. Au cours de cette même année, le jeune Lefebvre sera le récipiendaire de l'athlète ambassadeur de l'année à l'école Le Salésien.